Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 21:26

Conseil-municipal-1-15-octobre-2009---Copie.jpgVoici mon propos introductif lors du conseil municipal de ce soir :

 

Mes Chers Collègues,

 

Comme d’habitude avant d’aborder l’ordre du jour, j’évoquerai divers sujets.

Tout d’abord, je souhaite la bienvenue dans nos service à Sébastien Carion. Chargé de mission recruté pour une durée de trois ans, il assurera l’élaboration et le suivi de l’Agenda 21 local de Nérac aux côtés du cabinet CRP. Ce sujet fera l’objet du dossier du prochain bulletin municipal qui sera distribué dans quelques jours.

Toujours dans le registre du développement durable, je vous informe que dans quelques semaines, la collecte des "bacs bleus" au centre ville se fera au moyen d’une charrette tirée par un cheval. Ce mode de collecte, au-delà d’une apparence un peu folklorique, a l’avantage de pouvoir passer dans toutes les rues y compris celles inaccessibles aux camions, et d’avoir un bilan carbone sans commune mesure avec un mode de collecte classique. Bernard Faucon-Lambert, Patrice Dufau et moi-même avons procédé mardi à une collecte fictive pour évaluer la durée nécessaire et l’expérience s’avère tout à fait concluante.

Quelques mots sur un tout autre sujet, la sécurité. Notre ville a été l’objet il y a quelques semaines d’une vague d’incivilités et de petits délits qui créent un climat désagréable qui ne peut durer. Les auteurs de ces faits sont parfaitement identifiés par la gendarmerie qui effectue un travail de grande qualité. Mais la réponse judiciaire est d’une faiblesse regrettable. J’ai donc écrit à Monsieur le Procureur de la République pour lui faire part de mon sentiment et lui rappeler que la Ville de Néracais était signataire de la convention permettant les travaux d’intérêt général.

Sur ce thème toujours, j’avais lors de mes vœux au mois de janvier demandé aux services de l’Etat de venir présenter au conseil municipal un dispositif de vidéoprotection qui pourrait être adapté à notre ville et à ses moyens.

La sécurité est une préoccupation permanente des élus. Tous les mois, une rencontre a lieu dans mon bureau entre la Police Municipale et la Gendarmerie afin de croiser les informations dont nous disposons.

Aussi, 2010 verra le renouvellement de la convention de coordination entre la police et la gendarmerie.

Depuis quelques semaines, les travaux pour le nouveau poste de police, sur les Allées du Centre, ont commencé.

Ce poste permettra de donner une véritable identité à ce service. J’encourage au quotidien la responsable du service de police à mettre en œuvre toutes les actions de préventions qu’elle juge utiles et elle le fait très bien. C’est dans cet esprit que nous avons mis en place l’opération Tranquillité vacances et que nous avons élargi les horaires de présence de la police en période de fêtes de fin d’année.

Mais la sécurité est avant tout une mission régalienne de l’Etat.

Depuis quelques mois, il existe une incitation forte des services de l’Etat pour l’installation à Nérac d’un système de vidéoprotection. Cette incitation est concomitante avec la baisse des effectifs de gendarmes dans notre département : -38 pour 2010, et fermeture des brigades de Francescas et Clairac. Cela, je le regrette vivement.

Vous me permettrez de rappeler mon sentiment sur la vidéoprotection. Tout d’abord, je l’aborde de façon pragmatique.

La loi encadre parfaitement ce dispositif et offre aux citoyens toutes les garanties de respect de leurs libertés. Donc il n’y a pas de problème moral pour moi. Par contre, je vois deux problèmes qui ne sont pas sans importance.

Le premier bémol, et j’en reviens aux compétences de chacun, c’est le financement. La sécurité, c’est l’Etat. Alors s’il veut des caméras, qu’il les finance ! Pas à 50%, comme c’est le cas actuellement, mais à 100 %. Car aujourd’hui, installer un tel système équivaut à apporter une subvention de 50% à l’Etat pour qu’il accomplisse ses missions.

Ma seconde crainte, c’est qu’il est possible que les citoyens attendent de ce dispositif plus que ce qu’il peut offrir.

Aussi, Nérac n’a pas les moyens financiers d’avoir les mêmes installations qu’Agen ou Villeneuve-sur-Lot, avec un personnel regardant les écrans à longueur de journée.

La vidéoprotection à Nérac, ce serait donc quelques caméras qui enregistrent des images en des lieux bien précis, notamment les entrées de ville, stockées durant un mois et qui ne seraient exploitées qu’en cas de délit signalé en gendarmerie.

Elle constituerait une aide à la résolution de délits, mais en aucun cas un dispositif permettant une réactivité immédiate. Ce n’est déjà pas rien.

Cette présentation par les services de l’Etat aura donc lieu juste avant l’été si c’est possible, sinon, juste à la rentrée afin que la préparation budgétaire 2011 prenne en compte ce que nous aurons décidé s’il y a lieu.

 

Sur un tout autre sujet, quelques mauvaises nouvelles budgétaires.

Les dotations 2010 de l’Etat sont inférieures à ce que nous avions prévu au budget :

DGF (dotation forfaitaire) : - 10 422 €

DGF (dotation de solidarité rurale) : - 35 035 €

DGF (péréquation) : - 47 000 €

Soit un manque total de 92 457 €

Ajoutons à cela que la DGE pour le restaurant scolaire de Rostand est inférieure de 19 000 € à ce que nous avions prévu, que la hausse massive du prix du gaz  se traduit par un manque de 4000 € sur notre budget, et surtout que les prévisions en taxe d’habitation et taxe foncière sont inférieures de 6989 € pour la première et 40 601 € pour la seconde.

Nous avons écrit au trésor pour avoir des explications sur ces derniers points, je vous tiendrai informés de la réponse.

Dans tous les cas, ce sont 163 000 € qui manquent à l’appel par rapport à nos prévisions budgétaires, soit l’équivalent de 5 points de fiscalité !

Ces mauvaises nouvelles précèdent une préparation budgétaire 2011 qui ne sera pas d’une extrême facilité. Le Président de la République a annoncé le gel des dotations de l’Etat durant au moins trois ans. Vous imaginez tous aisément les conséquences de cette décision. Les collectivités, qui assurent 75% de l’investissement public mais qui ne représentent que 10 % des déficits de notre pays vont payer de plein fouet la politique de rigueur mise en place par le gouvernement.

Sans sombrer dans un fatalisme excessif, je pense qu’à la fois les élus et les agents qui travaillent dans les collectivités vont devoir entamer une véritable révolution culturelle. On ne gérera plus une collectivité dans les années 2010 comme on le faisait dans les années 1990 ou 2000 quand la décentralisation avait encore un sens. En ce qui nous concerne, nous nous y préparons.

 

Mais je terminerai mon trop long propos introductif par une bonne nouvelle afin de ne pas vous gacher la soirée. Habitalys nous a confirmé sa reprise des maisons inachevées à Bourdilot. Le but de l’opération est de terminer les logements commencés pour à moyen terme détruire l’immeuble de Cariton. C’est donc une bonne nouvelle pour la dignité du logement social à Nérac.

 

 

Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 18:36

cheval.jpgDans quelques semaines, au centre ville de Nérac, la collecte des déchets des "bacs bleus" se fera au moyen d'une charette tirée par un cheval. Cette collecte hippomobile sera une première dans le département.

Cet après-midi, Bernard FAUCON-LAMBERT, Patrice DUFAU et moi-même avons fait la tournée dans toute la ville pour mesurer le temps nécessaire à cette collecte.

Une cinquantaine de villes l'ont adoptée en France. En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez mesurer les avantages d'une telle collecte (exemple de Pont Sainte Marie dans l'Aube)

http://www.youtube.com/user/modemaube#play/all/uploads-all/1/DU_aHao-SZM

Repost 0
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 09:23

carteN'ayant pas écrit d'article depuis quelques temps, j'avais prévu, suite à l'annonce par le Président de la République du gel des dotations de l'Etat aux collectivités, d'écrire un article sur ce thème et plus globalement sur l'attitude de l'Etat à l'égard des collectivités. Mais Patrick Cassany, 1er vice-président du Conseil Général l'a fait ce matin de façon parfaite. Je vous livre donc son article :

Aujourd’hui une trentaine de départements sont dans le rouge ou ne parviennent pas à boucler leur budget, qui contrairement à celui l’Etat doit être équilibré. D’autres départements s’en sortent  un peu mieux comme le Lot et Garonne,  mais seront  à moyen terme dans la même situation.

Cela quelle que soit la couleur politique de leur majorité et non pas pour des raisons de mauvaises gestion ou de gaspillage, mais pour des raisons structurelles. Les dépenses sociales explosent, les recettes baissent , les transferts de charges de l’Etat sont de plus en plus nombreux et ne sont pas correctement  compensés.

Certains départements ont  déjà été contraints de  tailler très fortement dans leurs investissements, ce qui aggrave la crise économique et précipite des entreprises dans les difficultés, d’autres ont supprimé les aides aux communes, ce qui a des conséquences en chaine, ou supprimé les aides à la culture, au sport ou aux associations.

Les départements perçoivent la taxe sur les droits de mutation. Avec la crise, les transactions immobilières diminuent et donc le produit de cette taxe  baisse .

Les dépenses sociales, qui devraient relever de la solidarité nationale augmentent fortement. C’est le cas de l’Allocation Pour l’Autonomie (APA), qui augmente avec le vieillissement de la population. Cette prestation n’est compensée par l’Etat qu’à hauteur de 34,1%, ce qui représente un surcoût pour le Conseil général de Lot et Garonne de 24,04 M€ ! Il faut donc piocher dans le budget du département pour assurer le financement de cette prestation. Il en est de même pour le RSA, dont le nombre de bénéficiaires augmente avec la crise. Le RSA n’est compensé par l’Etat qu’à hauteur de 84,7 % ce qui représente un surcoût à financer de 4,77 M€. C’est la même chose avec la Prestation Compensatrice du Handicap ( PCH), qui n’est compensée par l’Etat qu’à hauteur de 42,7 % et représente un surcoût pour le département de 3,46 M€ !

Il faudra rapidement revoir le mode de financement des ces prestations. Peut-être en instaurant un cinquième risque pour la dépendance.

A cela s’ajoute aussi le transfert des personnels techniques des collèges et des personnels de l’équipement. Avant le transfert, l’Etat avait réduit le nombre d’agents et donc toutes les adaptations nécessaires sont désormais des charges nettes pour le département. Il en est de même pour les routes. En Lot et Garonne, il ne reste plus que la RN 21 qui soit une route qui dépende de l’Etat. Mais là encore, lorsqu’il s’est agit de l’aménager en deux fois deux voies, l’Etat a exigé 40 % de la part des collectivités locales (pour information la mise en deux fois deux voies entre St Antoine et Foulayronnes est estimée à 76 M€). Sur l’ancienne  RN 113 , qui traverse le département et qui été transférée au Conseil général, dans le budget 2010 , il a fallu cette année prévoir 2 M€ pour faire des travaux de sécurisation.

On pourrait aussi parler des grandes infrastructures, qui ont une dimension nationale, comme la LGV, qui est absolument nécessaire et utile, mais pour laquelle l’Etat exige du Conseil général 90 M€ .

On ne pourra pas continuer comme ça ! Il faut une vraie réforme des collectivités territoriales. Logiquement il faudrait définir et préciser les compétences de chacune, puis ses moyens en trouvant un autre mode de financement pour les dépenses qui relèvent de la solidarité nationale, et enfin définir qui les dirige.

Dans sa réforme, Nicolas Sarkozy fait l’inverse. Il a commencé par couper les ressources des collectivités en supprimant la taxe professionnelle pour les rendre dépendantes du pouvoir central parisien. Ensuite, en surfant sur le populisme et en prenant les élus locaux pour cibles, il a crée le futur conseiller territorial qui siégera à partir de 2014 à la fois au Conseil régional et au Conseil général. Puis il renvoie à après les élections la définition des compétences.

 

Agenda du 24 au 30 Mai

 

agenda.jpg

Lundi

-Férié

Mardi matin

-Réunion avec l’architecte des bâtiments de France (Sous Préfecture)

Mardi après-midi

-Signature convention avec le SDEE (Thouars)

-Inauguration d’une parcelle de jardin aménagée par le Lycée agricole (Bords de Baïse)

Mercredi matin

-Visite exploitation agricole (Nérac)

Mercredi après-midi

-Bureau municipal (Mairie)

-Réunion infrastructures (Conseil Général)

Jeudi matin

-Rendez-vous Mairie

-Rallye lecture (Espace d’Albret)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Conseil Municipal (Mairie)

Vendredi matin

-Ouverture Colloque Henri IV (Salle des Ecuyers)

-Réunion dossier Sites Majeurs d’Aquitaine (Mairie)

Vendredi après-midi

-Bureau Syndicat Mixte (Lasserre)

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie

Samedi après-midi

-Réunion des élus des communes de la CCVA (Vianne)

-Mariages (Mairie)

-Concert « Violon Magique » (Arènes)

-Festibandas (Place des courses)

Repost 0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 14:13

agenda.jpg

Lundi matin

-Ecole Jean Rostand

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

Mardi matin

-Réunion Maison Relais (Mairie)

-Réunion Château (Mairie)

Mardi après-midi

-Travail en Mairie

-Réunion de groupe (Conseil Général)

Mercredi matin

-Rendez-vous Mairie

Mercredi après-midi

-Bureau municipal (Mairie)

-Commission des sites berges de la Baïse (Préfecture)

-Réunion de majorité (Mairie)

Jeudi matin

-Rendez-vous Mairie

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réunion FCPE Restaurant scolaire (Mairie)

-Réunion de section PS (Nérac)

Vendredi matin

-Bulle communication pour bulletin municipal (Lavardac)

Vendredi après-midi

-Réunion TDF (Mairie)

-Réunion ateliers municipaux (Ateliers)

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie

Repost 0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 16:44

agenda.jpg

Lundi matin

-Ecole Jean Rostand

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

Mardi matin

-Rendez-vous Mairie

-Réunion Syndicat Mixte(Haussmann)

Mardi après-midi

-Réunion Piscine couverte (Mairie)

-Commission infrastructures (Conseil Général)

Mercredi matin

-Rendez-vous Mairie

-Réunion Zone d’activité (CCVA)

Mercredi après-midi

-Bureau municipal (Mairie)

-Réunion Nérac/CCVA (Mairie)

-Apéritif croisière des saveurs (Feugarolles)

Jeudi

-Férié

Vendredi après-midi

-Vernissage Tanneries

Samedi matin

-Colloque Henri IV (Espace d’Albret)

-Mariage

Samedi après-midi

-Mariage

-Colloque Henri IV (Espace d’Albret)

Dimanche après-midi

-Clôture croisière des saveurs (Nérac)

Repost 0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 07:52

agenda.jpg

Lundi matin

-Capea (Arènes)

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Course landaise (Arènes)

-Concert Harmonie municipale et Opus 81 (Espace d’Albret)

-Feu d’artifice (Quai de Baïse)

Mardi matin

-Bureau Syndicat Mixte(Mairie)

Mardi après-midi

-Rendez-vous Mairie

Mercredi matin

-Réunion Agenda 21 (Mairie)

-Réunion Sous-Préfecture

Mercredi après-midi

-Commission éducation (Conseil Général)

-Réunion Infrastructures (Conseil Général)

-Réunion d’information politique sportive du Conseil Général (Salle des Ecuyers)

Jeudi matin

-Rendez-vous mairie

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

Vendredi matin

-Réunion Sous-Préfecture

Vendredi après-midi

-Point presse CCVA Ludoparc (CCVA)

-Portes ouvertes Lycée Hôtelier

Samedi matin

-Cérémonie du 8 mai

-Floralies

Repost 0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 20:15

euro.jpgAu cours de la commission permanente qui s’est tenue le 23 avril au Conseil Général, 200 191,00 € d’aides départementales ont été attribuées au canton de Nérac. En voici le détail :

 

Régimes d’aides

Montants

Bâtiments communaux – gros aménagements

65 732,13

Bâtiments communaux – travaux d’entretien

17 217,44

Edifices inscrits à l’inventaire supplémentaire

2151,00

OPAH de revitalisation du sud Albret

821,45

Aide à l’irrigation collective

32 725,00

Aide à l’irrigation individuelle

2083,00

CUMA

23 778,00

Installation jeunes agriculteurs

1890,00

Société encouragement agriculture et comices

760,00

Projets scolaires – entretien

4 999,20

Projets scolaires – gros aménagement

45 325,00

Section sportive des collèges

227,00

Subvention aux voyages d’étude collèges

471,00

Centres de loisirs

1857,65

Aide au sport – aides aux clubs

154,00

TOTAL

200 191,87

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 19:57

agenda.jpg

Lundi

-Congé

Mardi

-Congé

Mercredi matin

-Rendez-vous mairie

-Réunion Police / Gendarmerie (Mairie)

-Réunion pompiers pour les fêtes (Mairie)

Mercredi après-midi

-Bureau municipal (Mairie)

-Rendez-vous Mairie

-Réunion bulletin municipal (Mairie)

Jeudi matin

-Rendez-vous mairie

Jeudi après-midi

-Anniversaire Centenaire (Hôpital)

-Réunion de chantier local police municipale

Vendredi matin

-Rendez-vous mairie

Vendredi après-midi

-Travail en mairie

-Ouverture des fêtes de Nérac (Place de la Mairie)

Samedi

-Diverses manifestations des fêtes

Dimanche

-Diverses manifestations des fêtes

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 07:28

agenda.jpg

Lundi matin

-Travail en Mairie

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

Mardi matin

-Forum emploi (Espace d’Albret)

Mardi après-midi

-Visite Point accès au droit (Centre Haussmann)

-Réunion Conseil Général

Mercredi matin

-Rendez-vous mairie

Mercredi après-midi

-Bureau municipal (Mairie)

-Rendez-vous Mairie

-Réunion SMIVAL (Conseil Général)

Jeudi matin

-Rendez-vous Mairie

-Commission d’appel d’offres (Mairie)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Inauguration Crédit Mutuel (Nérac)

Vendredi

-Absent

Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 06:20

agenda.jpg

Lundi après-midi

-Voyage jumelage Mesola (Italie)

Mardi

-Voyage jumelage Mesola (Italie)

Mercredi matin

-Départ de Mesola

Mercredi après-midi

-Rendez-vous Mairie

-Réunion de travail

Jeudi matin

-Rendez-vous Mairie

-Réunion préparation budget Syndicat Mixte Pays d’Albret (Mairie)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réunion Syndicat Mixte Pays d’Albret (Lavardac)

Vendredi matin

-Travail en Mairie

Vendredi après-midi

-Travail en Mairie

-Réunion avec les délégués du personnel (Mairie)

Samedi matin

-Permanence des élus au Marché

 

 

ELECTION-SYNDICAT-MIXT-PAYS-AL2.JPGElection du président du Syndicat mixte du Pays d’Albret

 

Alain LORENZELLI : 43 voix

 

Nicolas LACOMBE : 29 voix

 

Résultat conforme aux équilibres politiques au sein de ce syndicat.

 

Au travail, et il y en a !

 

 

Repost 0