Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 20:37

DSC 6961 - CopieInterview

 

Voici l'interview parue aujourd'hui dans Sud-Ouest :  

http://www.sudouest.fr/2011/04/07/oui-a-un-second-mandat-364993-3788.php

 

 

 

 

hotel-de-ville.jpgConseil municipal

 

Voici mon intervention en introduction du conseil municipal consacré au vote du budget 2011. Le compte rendu des débats sera mis en ligne sur le site de la ville dans quelques jours.

 

"Mes chers collègues,

 

La séance d’aujourd’hui est principalement consacrée au vote des budgets 2011, mais elle comporte aussi un certain nombre de délibérations importantes notamment concernant la piscine couverte et la déconstruction de la maison du 13 rue Gaujac et par la suite du désormais célèbre rocher qui va bientôt fêter ses deux ans sur les quais de la Baïse. Sur ces deux sujets, la piscine et le rocher, j’apporterai des précisions au moment de la présentation des délibérations.

 

Concernant le budget, je ne reviendrai pas sur les débats que nous avons eus lors de la séance précédente, ni sur le contexte particulièrement difficile que connaissent les collectivités, ni sur les effets terribles de la crise pour beaucoup de nos concitoyens, effets malheureusement accentués par la politique actuelle du gouvernement.

 

Je pense notamment à l’application rigide et aveugle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, dont les effets sur nos territoires ruraux commencent à être redoutables pour ceux qui y vivent, et alors même que les économies attendues de cette politique ne sont pas au rendez-vous.

 

 Je veux simplement rappeler ce soir que notre budget tient particulièrement compte de ces éléments en reposant sur quatre piliers forts :

 

1-le soutien à l’investissement, avec un budget ville qui s’équilibre sur cette section à 7 088 000 €

2-la baisse des frais de fonctionnement et la maîtrise des dépenses de personnel, avec un budget qui s’équilibre à 7 343 000 € contre 7 476 000 € en 2010

3-la maîtrise de la dette, en ne réalisant d’emprunt que pour la piscine couverte

4-la stabilité fiscale pour la 4ème année consécutive

 

 

Bien évidemment, ce budget de mi-mandat est particulièrement important puisque 2011 verra enfin le début des travaux de la piscine couverte qui a été un sujet majeur de la campagne électorale. Mais ce budget, c’est aussi l’Agenda 21, le Secteur Sauvegardé, la zone de santé, la reprise en régie de la station d’épuration, l’assainissement de Tauziette, des travaux en régie maintenus à un haut niveau, les jardins familiaux, une programmation culturelle de qualité, etc.

 

Bref, il s’agit d’un budget conforme à notre ligne d’action depuis 2008 : améliorer la vie quotidienne des Néracais et assurer l’avenir de Nérac.

 

Ce soir, je tiens à remercier les services, en commençant par leur Directeur pour leur engament sans faille au service du public et au service des objectifs qu’avec mon équipe je leur fixe.

 

Je tiens à remercier aussi mes collègues pour l’énergie et l’enthousiasme qu’ils déploient au service des Néracais. La diversité de sensibilité de chacun fait la richesse de cette équipe et je fais le vœu que cette diversité qui a été un atout pendant trois ans le reste pendant encore trois ans, voire plus pour ceux qui seront prêts à m’accompagner !

 

Il est évident qu’après 25 ans de gestion par une même équipe, la nouvelle municipalité était attendue au tournant et c’est normal. Sans satisfaire tout le monde car cela est impossible et serait même suspect, je crois pouvoir dire que nous avons fait la preuve de notre capacité à gérer et à respecter les engagements que nous avions pris. En tout cas, nous concernant, nous mesurons tous les jours l’honneur que nous ont fait les Néracais en nous confiant la gestion de Nérac.

 

Concernant la suite de cette séance, je vous propose que vous adoptiez les différents comptes administratifs, que nous prenions acte des comptes de gestion, et que les différentes interventions de la majorité et de l'opposition se fassent avant le vote des différents budgets."

Partager cet article

Repost 0

commentaires