Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 15:13

Mercredi, je me suis rendu avec Marylène PAILLARES, Françoise GARREAU, Frédéric SANCHEZ et Jean-Pierre KOSCIELNIAK des Amis du Vieux Nérac à Libourne à la fonderie des Cyclopes pour suivre le travail de refonte de la statue de Jacques de Romas. La pose et l'inauguration de la statue auront lieu le samedi 13 février, près de 68 ans après son retrait par le gouvernement de Vichy !


Lundi

-Choix du groupement qui assurera l'étude du Secteur Sauvegadé (DRAC Bordeaux)

-Bureau CCVA

Mardi matin

-Point Presse avec la Police Municipale (Campagne d'éclairage)

Mardi après-midi

-Réunion bilan délinquance (Sous-Préfecture)

Mercredi matin

-Rendez-vous Mairie

Mercredi après-midi

-Bureau Municipal (Mairie)

-Réunion stationnement bus (Lycées)

-Réunion de travail Amicale Laïque

-réunion Hameau des Marguerites (stationnement)

-Conseil CCVA

Jeudi matin

-Commission des routes (Conseil Général)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Conseil Municipal

Vendredi matin

-Rendez-vous Mairie

-Commission d'Appel d'Offre Piscine couverte (Mairie)

Vendredi après-midi

-Rencontre Directrice du CMS de Nérac

-Vernissage Galerie des Tanneries

-Assemblée Générale Judo Henri IV

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie


Vendredi soir a eu lieu l'inauguration de la Passerelle sur la Baïse en Présence de Monsieur le Préfet et Pierre CAMANI, le Président du Conseil Général. Voici le discours que j'ai prononcé à cette occasion :

C’est avec un réel plaisir que je vous accueille aujourd’hui à Nérac pour l’inauguration de la passerelle sur la Baïse et la présentation de l’exposition du centenaire du classement du Parc de la Garenne.

 

L’idée d’une passerelle sur la Baïse est une vieille idée. Mais ce n’est qu’en 2007 qu’elle a pris corps de façon sérieuse pour voir le jour en 2009 après bien des péripéties administratives, techniques et météorologiques.

 

Ouverte au public au mois de juin dernier, son succès a été immédiat car elle relie deux espaces que tous les Néracais connaissent et aiment : la Garenne et les jardins du Roy dans lesquels a aussi été inaugurée récemment une évocation de jardins renaissance.

 

Le Chalet et le kiosque près desquels nous nous trouvons datent de la fin du XIXème siècle, c’est donc dans un style s’inspirant de cette époque que la passerelle a été dessinée. Comme vous pouvez le constater, il reste à réaliser la végétalisation de ses abords immédiats.

 

Comme il se doit, je tiens à remercier le maître d’œuvre INGC ainsi que les deux entreprises LTP et PECH’ALU international pour la qualité de leur travail.

 

Je remercie aussi les partenaires financiers qui ont rendu possible ce projet : le PER avec les fonds Leader+ pour 141 000 € et le Conseil Général pour 135 000 €, ramenant la charge de la commune à 300 000 €.

 

Si tous les Néracais ont conscience de la richesse que représentent la Garenne et les jardins du Roy, peu ont conscience de leur complexité historique et paysagère. L’exposition de grande qualité, réalisée par les éditions Fragile, qui vous sera présentée tout à l’heure permettra à chacun de mieux l’appréhender.

 

La Garenne, sur la rive droite de la Baïse où nous nous trouvons aujourd’hui est un Site Classé au titre du code de l’environnement par arrêté du 23 juillet 1909, le premier en Aquitaine. La rive gauche est un Site Inscrit, protégé par arrêté du 12 janvier 1945.

Il est apparu lors de l’élaboration des différents projets évoqués, que ce soit la passerelle ou les jardins renaissance, la nécessité de replacer ces opérations dans un cadre plus global d’aménagement, établi à partir d’une étude patrimoniale approfondie de l’ensemble historique des parcs et jardins royaux. C’est à cette condition qu’a été donnée l’autorisation de construire la passerelle.

 

Cette étude, d’un coût de 42 000 €, financée en grande partie par la DIREN et des fonds FEDER (on attend la participation du Conseil Général) est menée par le groupement qui s’est constitué autour de l’Agence CASALS.

 

Actuellement  en cours, l’étude en question a pour objectif d’établir un diagnostic complet des deux rives, prenant en compte le caractère historique et paysager des lieux. Elle devra aussi définir un véritable projet de parc, comprenant à la fois un programme de restauration et d’entretien de tout le site. Il s’agira là, bien sur, d’un chantier sur le long terme.

 

Depuis plusieurs années déjà, la municipalité s’est lancée dans une politique de sauvegarde et de mise en valeur du Patrimoine de Nérac. Si certains sujets divisent, la conscience de la richesse patrimoniale de notre Ville et de son intérêt à la fois culturel et économique fait consensus. C’est pourquoi sur ce sujet, les municipalités qui se succèdent travaillent dans le même sens.

 

Avec l’arrêté de création du Secteur Sauvegardé, le 100ème en France, signé ici à Nérac par Monsieur le Préfet le 23 décembre dernier, avec le projet de réhabilitation du Château, avec l’étude en cours de valorisation de la Garenne et des jardins du Roy, Nérac se dote des outils indispensables pour être à la hauteur des défis patrimoniaux qui se présentent à elle.

 

Ces défis dépassent notre génération, mais ils valent d’être relevés parce que Nérac le mérite.

 

Je vous remercie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires