Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 06:51

 

Lundi matin

-Point hebdomadaire avec le DGS

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réunion de section du PS (Nérac)

Mardi matin

-Bilan saison Ludoparc (CCVA)

Mardi après-midi

-Commission d’appel d’offre accueil du Château (Mairie)

-Réunion de majorité (Mairie)

Mercredi matin

-Réunion de travail à Condom

Mercredi après-midi

-Visite fondeur Statue Romas (Libourne)

-Réunion du groupe majoritaire (Conseil Général)

Jeudi matin

-Rendez-vous Mairie

-Réunion mensuelle Police / Gendarmerie (Mairie)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

Vendredi matin

-Réception de travaux routiers départementaux

Vendredi après-midi

-Inauguration de la Passerelle et de l’exposition des 100 ans du classement de la Garenne

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie

-Commission d’appel d’offre (Mairie)

 

Le vote sur le changement de statut de la poste a remporté un vif succès. A Nérac, il y a eu 769 votants ; 8 bulletins blancs ; 20 bulletins favorables au changement de statut ; 741 bulletins défavorables à ce même changement.

Voici l’article paru hier dans Sud-Ouest à ce sujet :

« Un vote symbolique contre la privatisation

Dans le hall de la mairie de Nérac, impossible d'échapper à l'urne qui trône sur la gauche de l'entrée depuis une semaine. Cette boîte transparente a été déposée à cet endroit pour permettre aux citoyens de s'exprimer sur le changement du statut de la Poste, en vue de la grande consultation du 3 octobre. Il ne va sans dire que la municipalité socialiste de Nérac s'oppose formellement à cette réforme.

« Bien sûr, reconnaît Nicolas Lacombe, ce vote n'a qu'une valeur symbolique. Mais on a voulu marquer le coup. Il était très important de montrer notre attachement au service public. » Depuis peu à Nérac, les horaires ont changé et cela est durement ressenti par la population selon le maire. « Le courrier est levé tôt, il arrive tard. Les particuliers et les entreprises sont pénalisés », conclut-il.

À quelques kilomètres de là, à la mairie de Barbaste, même son de cloche. « Ici, nous sommes en pleine campagne, argumente Daniel Dubrun, adjoint au maire. Il y a beaucoup de personnes âgées qui possèdent un compte bancaire à la Poste mais n'ont pas de véhicule. Si l'on retire ce service, comment feront-elles pour rester indépendantes ? » s'interroge-t-il. « Cela a déjà commencé avec une réduction des permanences de gendarmerie... Mais nous avons bien l'intention de nous battre jusqu'au bout », affirme-t-il d'un air déterminé.

D'autres sont tout aussi décidés à suivre l'exemple. Ainsi, cette semaine, les employés de la Poste de Lavardac ont interpellé les passants sur le marché, concernant leurs futures conditions de travail. Les mairies de Feugarolles et de Réaup-Lisse ont elle aussi choisi le système des urnes, pour permettre à leurs concitoyens d'exprimer leur opinion. Une pétition a par ailleurs circulé, récoltant jusqu'à 164 paraphes sur le marché de Lavardac.

Pour le premier adjoint à la mairie de Barbaste, supprimer un service public tel que la Poste revient tout simplement à condamner son village à mort. Et il ne saurait en être question. « Le problème, c'est que la Poste de Lavardac est aussi menacée et j'ai bien peur que cela finisse avec celle de Nérac », soupire-t-il. Tout en suggérant que la bataille n'est pas perdue pour autant. »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires