Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 07:48

Lundi matin

-Point hebdomadaire avec le DGS (Mairie)

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réunion de section PS Nérac

Mardi matin

-Réunion Secteur Sauvegardé (Mairie)

-Conseil des Maîtres (Ecole Rostand)

Mardi après-midi

-Visite piscine municipale avec les groupements d’architectes

-Réception lycéens étrangers (Mairie)

-Théâtre (Espace d’Albret)

Mercredi matin

-Réunion étude retour en régie de la Station d’épuration (Mairie)

Mercredi après-midi

-Bureau Municipal (Mairie)

-Réunion zone économique départementale (Mairie)

-Réunion bulletin municipal (Mairie)

Jeudi matin

-Réunion Police municipale (Mairie)

-Réunion Charte paysagère (Mairie)

-Réunion Secours Catholique (Square des bains douches)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réception des nouveaux Néracais (Espace d’Albret)

Vendredi matin

-Session plénière Conseil Général DM2 (Conseil Général)

Vendredi après-midi

-Réunion cabinets d’études Agenda 21

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie

Samedi après-midi

-Messe de la Sainte Cécile (Eglise Saint-Nicolas) suivie d’une réception en Mairie



Une journée d’élu

 

Je m’aperçois très souvent, au détour de conversations avec diverses personnes que la vie quotidienne d’un élu apparaît comme peu « normale ». Depuis mon élection à la Mairie et au Conseil Général, en mars 2008, je publie mon agenda sur ce blog chaque dimanche.

Aujourd’hui, j’ai choisi de raconter, heure par heure, ma journée du vendredi 13 Novembre, une journée ordinaire parmi d’autres.

6h30 : Lever. Ce pourrait être plus tard, mais en l’occurrence, ce sont les trois enfants qui décident de l’heure à laquelle nous terminons notre nuit.

8h30 : Départ de la maison pour la tournée du matin : l’ainée est déposée à l’école Jean Rostand, la 3ème chez la nounou à la sortie de Nérac route de Condom, le 2ème à l’école Prévert au centre ville.

8h50 : Stationnement place du Prieuré (zone blanche) ou à la Garenne. Arrivée à la Mairie. Bonjour aux agents présents. Ma secrétaire a déposé mon planning de la journée sur mon bureau. Je n’ai rien changé à ce bureau en arrivant en mars 2008 : ni les meubles, ni la disposition. Simplement, j’ai fait retirer la moquette des murs et du plafond car mon prédécesseur était fumeur…et fait installer un ordinateur avec une connexion internet. C’est une pièce claire, agréable, avec vue sur la place, ce qui me permet de jeter un œil fréquent sur le va-et-vient extérieur. Lecture de la presse (Dépêche et Sud-Ouest). Discussion avec les « élus du matin », Martine Palaze et Jean-Claude Baury, qui arrivent tous les jours avant moi. Point quotidien d’une vingtaine de minutes avec Stéphane Pommier, Directeur Général des Services de la Mairie : les sujets sont variés, comme toujours. Les décisions sont rapides…et rapidement exécutées, ce qui me convient parfaitement. Nous nous voyons plusieurs fois par jour, soit dans son bureau (l’ancien bureau de Gabriel Chazallon) soit dans mon bureau, ce qui permet qu’aucun ou peu de sujets restent en souffrance.

9h30 : Premier rendez-vous. Je reçois tous les matins les particuliers qui en font la demande. Entre deux et cinq par matinée. C’est plus fatigant qu’on ne pourrait l’imaginer, car en plus d’écouter, il faut envisager une réponse utile à celui ou celle qui fait le déplacement. Les sujets sont d’une variété incroyable ! Chaque entretien est une photographie de l’état de notre société…et ce n’est pas tous les jours rassurant !

10h00 : Deuxième et dernier rendez-vous de la matinée.

10h15 : J’avais prévu de traiter le courrier du jour. Mais une personne âgée souhaite me rencontrer : un locataire lui a donné son congé sans lui rendre les clefs de l’appartement. Le locataire est injoignable et il arrive que l’appartement soit éclairé le soir. Je vais sur place avec le propriétaire. Intervention des pompiers car il y a une inquiétude sur la non-réponse de la locataire au téléphone. Tout finit par rentrer dans l’ordre.

10h30 : Retour à mon bureau. Le Directeur Général des Services est en réunion d’encadrement comme tous les vendredis matins. Lecture du courrier accompagnée d’un café. Rédaction directe, sans passer par les services, de certaines réponses pour lesquelles je dispose des éléments nécessaires. Je saisis directement mes courriers sur mon ordinateur puis les transfère à ma secrétaire pour la mise en forme et l’impression, avant qu’elle ne me retourne les courriers dans un parapheur pour signature. Je signe ensuite les autres parapheurs qui montent des différents services, passent au contrôle chez le Directeur Général des Services, avant d’arriver sur mon bureau pour signature. Quelques courriers qui ne me conviennent pas sur la forme ou sur le fond repartent à la frappe. Plusieurs élus passent dans la matinée, soit pour des questions pour lesquelles ils ont besoin de réponses, soit pour apporter des informations, soit pour retirer leur courrier.

12h00 : Je vais chercher Agathe, ma fille ainée, à l’école. Léopold et Valentine restent chez la nounou pour déjeuner. Déjeuner à trois, avec Anne et Agathe. Café. Sieste brève. Lecture et réponse à quelques e-mails.

13h45 : J’amène Agathe à l’école.

14h00 : Arrivée à la Mairie. Jean Dionis, député, tient sa permanence mensuelle avec son suppléant Bernard Dalies. Je leur avais proposé, après les élections de mars 2008, qu’ils puissent continuer à tenir leurs permanences à la Mairie, ce qu’ils ont accepté. J’entretiens des relations courtoises avec Jean Dionis. Je n’ai bien évidemment pas voté pour lui, pas plus que je ne le ferai en 2012, mais je respecte son élection et à travers lui les Lot-et-Garonnais qu’il représente. Nous avons en commun lui et moi d'avoir subi un certain nombre de défaites avant d'être élus. Brève discussion sur l’assemblée générale de la Chambre d’Agriculture à laquelle il a assisté le matin. Aujourd’hui, il reçoit la PEEP et la FCPE en raison du manque de personnel enseignant et d’infirmière à la cité scolaire de Nérac. Les deux fédérations de parents d’élèves étaient venues me voir avant les vacances de la Toussaint sur le même sujet. J’ai écrit à Madame l’Inspectrice d’Académie, sans avoir de réponse à ce jour… Il ya quelques jours, je souhaitais faire une photo très parlante : sur la clôture de la cité scolaire, il y avait côte à côte l’image de synthèse montrant le lycée une fois que les travaux seront finis et une banderole des fédérations de parents avec le texte « lycée cherche profs ». Le parallèle était saisissant entre la Région qui met des sommes énormes pour l’entretien et l’amélioration des établissements et l’Etat qui ne met plus les moyens nécessaires dans l’Education Nationale. Je n’ai pas eu le temps d’aller faire cette photo…

Je fais ensuite le point sur le planning de la semaine prochaine avec ma secrétaire. Je vois une dernière fois pour aujourd’hui le Directeur Général des Services. Nous allons bientôt entrer dans la phase de préparation budgétaire. Il semblerait qu’en 2010, l’Etat compense la taxe professionnelle sur la base de celle perçue en 2009 par les collectivités, avant la mise en place de la nouvelle contribution en 2011. A voir…

15h00 : Je pars pour le conseil général. Réunion de la Commission Education et Transports Scolaires avant la session de la semaine prochaine. Jean-Claude Guénin, conseiller général et Maire de Casteljaloux, ainsi qu’André Touron, conseiller général de Lavardac représentent l’opposition. Réunion calme et sans grands débats, sinon sur le nom à donner au collège de Castelmoron. Après la réunion, petite discussion avec Jacques Billirit, conseiller général de Marmande, sur les élections régionales qui agitent le PS en ce moment. Je porte ensuite quelques dossiers dans différents services.

18h00 : Retour à Nérac puis passage en Mairie pour signer les parapheurs de l’après-midi et mettre un peu d’ordre sur mon bureau : j’ai cinq rendez-vous le lendemain et je ne souhaite pas que les Néracais puissent me juger désordonné en regardant mon bureau !

19h00 : Retour à la maison. Je passe du temps avec mes enfants. Diner en famille.

20h45 : Après avoir couché les deux plus jeunes enfants, je me rends à l’assemblée générale de la Pétanque Néracaise. Dos au public, face aux membres du bureau et à moi-même, il y a un téléviseur allumé, le son coupé, sur lequel je peux suivre discrètement le match de rugby France-Afrique du Sud. Le reflet d’un néon sur l’écran m’empêche de voir le score, mais les Français jouent bien. Assemblée générale très sympathique qui se clôture par une dégustation de merveilles accompagnées d’un vin blanc de Bergerac. Il y a 120 associations à Nérac. Mon « challenge », au cours du mandat, est d’assister trois fois pour chaque associations à son assemblée générale. Pour l’instant, je tiens le rythme. J’apprécie d’assister aux assemblées générales car on y rencontre des gens variés, qui savent ce qu’est l’engagement bénévole, avec ses satisfactions, mais aussi ses moments de lassitude. Au-delà de la classique subvention attribuée à chaque association, la Mairie aide celles-ci à organiser leurs événements par le prêt de salles, de matériel, de main d’œuvre, etc. Tout cela a un coût conséquent, mais c’est indispensable à l’animation de la ville.

22h30 : Retour définitif à la maison. Je lis quelques pages du dernier livre d’Edouard Balladur : « Le pouvoir ne se partage pas ». C’est l’histoire au quotidien de la cohabitation avec François Mitterrand de 1993 à 1995. Je m’étais dit, en achetant ce livre, que Balladur pour s’endormir, ce devait être efficace. Mais il s’avère – je n’avais lu aucun livre de lui auparavant- qu’il a une belle plume, bien acérée. Il affiche une insensibilité constante au « charme » de François Mitterrand dont il dit cependant qu’un homme de son intelligence aurait pu avoir une toute autre dimension s’il ne s’était pas autant préoccupé de la politique du quotidien et de ses travers. Quant à sa haine pour Valery Giscard d’Estaing et sa condescendance pour Jacques Chirac, il les manifeste chaque fois qu’il cite leur nom.

Fin de journée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires