Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 16:25

Vous trouverez ci-dessous le récapitulatif des subventions attribuées par le Conseil Général pour le canton de Nérac lors de la Commission Permanente du mois de Novembre. Je vous informerai désormais tous les mois des aides attribuées par le Conseil Général à l'Albret.



REGIMES D’AIDES

MONTANTS

CUMA

11 333,80 €

Aides aux clubs sportifs

1160,00 €

Subvention de fonctionnement – enseignement agricole

270,00 €

FDZE – Musée Nérac

388 125,00 €

Subvention de fonctionnement - tourisme

7500,00 €

Maîtrise des effluents et qualité sanitaire

6591,04 €

TOTAL

414 979,84 €



Voici le discours que j'ai prononcé ce matin lors de la cérémonie du 11 Novembre :

Je remercie chacun de vous d’avoir assisté à cette traditionnelle cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918.

 

Je remercie aussi particulièrement le Capitaine BIROT et le détachement du 48ème RT qui nous ont fait le plaisir d’être présents à Nérac aujourd’hui.

 

Si le souvenir de la Première guerre mondiale continue à rassembler un grand nombre de citoyennes et de citoyens  en dépit de la disparition des derniers acteurs de ce conflit, cela prouve combien nous sommes marqués collectivement par cette terrible épreuve subie par notre pays, et par tous les peuples d’Europe.

 

Dans une société saisie par le doute, les commémorations pour peu qu’elles invitent à la réflexion sur notre Histoire sont utiles.

Et il est vrai que le 11 novembre occupe une place à part dans le cœur des Françaises et des Français


En 1914, l’opinion publique de l’époque était acquise, Jaurès n’était plus là ! Les historiens parlent de «consentement patriotique ». Les soldats partaient la «fleur au fusil » dans l’enthousiasme : les Allemands se voyaient à Paris, les Français croyaient prendre Berlin, avec l’idée qu’ils rentreraient chez eux avant les vendanges de 1914.

Mais la réalité fut terrible. Elle sacrifia une génération, 2000 morts par jour. 10 millions  de victimes dont 1,4 millions de morts côté Français.
Presque toutes les familles furent touchées.

 

Il y a 90 ans, en 1919, le Traité de Versailles était signé, infligeant à l’Allemagne des sanctions et des réparations extrêmement strictes. Ce contexte issu de Versailles fit naître chez les vaincus des frustrations terribles porteuses des troubles des années qui suivirent.

Aujourd’hui, 20 ans après la chute du mur de Berlin, l’équilibre de la terreur a fait place  à un monde éclaté, sans gouvernance ni régulation mondiale, un monde multipolaire dont l’instabilité est largement fondée à ouvrir d’autres conflits.

 

Alors, prenons garde, car s’il est bien une leçon que nous devons retenir du 11 novembre, c’est bien celle de la fragilité de la paix.

Partager cet article

Repost 0

commentaires