Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 17:24


Lors de la dernière session du Conseil général, a été annoncée la mise en place d’un nouveau dispositif pour les personnes âgées dépendantes, conformément aux engagements qui nous avions pris pendant la campagne électorale. Nous avons baptisé ce dispositif l’APA+

 
Il faut savoir qu’en 2002, le Gouvernement Jospin avait crée l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Pour les bénéficiaires dont les ressources n’excédaient pas 914 € (1 553 € pour un couple) il n’était pas demandé de participation.


En 2003, un décret du Gouvernement Raffarin a augmenté de manière importante cette participation et a mis à contribution les personnes dont les ressources sont supérieures à 677 € pour une personne seule (1 151 € pour un couple).

 
 Avec les élus de la nouvelle majorité départementale, nous avons estimé qu’il était anormal de demander à des personnes âgées ayant des ressources inférieures au seuil de pauvreté reconnu au niveau européen de participer financièrement à la mise en œuvre de leur plan APA.

 
C’est particulièrement important dans un département comme le Lot et Garonne, qui connait un pourcentage élevé de personnes âgées, et de plus dans un contexte national de baisse du pouvoir d’achat.

 
Beaucoup de personnes âgées souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible et certaines d’entre elles réduisaient leur plan d’aide proposé dans le cadre de l’APA, n’ayant pas les moyens d’acquitter leur participation.

 
Le nouveau dispositif APA + qui sera opérationnel en octobre permettra la prise en charge dans le cadre de l‘APA, sans participation, les personnes âgées dépendantes dont les ressources n’excédent pas 930 € pour une personne seule et 1 581 € pour un couple. Actuellement, elles doivent participer à partir de 677 € de ressources et 1 151 € pour un couple.

 
L’APA + se traduira par plus d’heures d’aide à domicile pour la personne âgée, car la participation est traduite en nombre d’heures d’aide à domicile. La mesure concernera plus de 1 500 personnes sur les 4 700 personnes admises à l’APA. Elle sera techniquement applicable au 1er octobre, avec rétroactivité au jour de la décision de l’Assemblée .

 
Cette mesure représentera un coût de 650 000 € en année pleine pour le département, sur un budget global de 24, 6 millions d’euros que le Conseil général consacre chaque année à l’APA à domicile.

 
Ce dispositif avait déjà été testé dans des départements similaires au notre, comme le Gers, mais l’ancienne majorité s’était toujours refusée à faire le moindre geste, d’où son embarras pendant la session. Cette mesure répond à une demande actuelle et anticipe les mesures nécessaires pour aider les personnes âgées à rester à leur domicile. C’est une aide concrète et immédiate.    

Partager cet article

Repost 0

commentaires