Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 07:34
agenda.jpg

Lundi matin

-Point hebdomadaire avec le DGS (Mairie)

Lundi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réunion de section PS (Centre Haussmann)

Mardi matin

-Réunion Château (Château)

Mardi après-midi

-Travail en Mairie

-Conseil d’école Rostand (Ecole Jean Rostand)

Mercredi matin

-Rendez-vous Mairie

-Accueil réunion régionale FNACA (Samazeuilh)

Mercredi après-midi

-Conseil Municipal des jeunes (Mairie)

-Bureau Municipal (Mairie)

-Dépôt de gerbe FNACA (Monument aux morts)

-Réunion du Syndicat Mixte (Lavardac)

Jeudi matin

-Rendez-vous Mairie

-Réunion Police Municipale (Mairie)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Conseil d’administration Collège Lavardac

-Assemblée Générale Festival de Musique en Albret (Salle des bains douche)

Vendredi matin

-Réunion budgétaire avec les chefs de service (Mairie)

-Préparation présentation au drapeau 48ème RT (Mairie)

Vendredi après-midi

-Réunion Garenne (Garenne)

-Réception Préfecture pour le départ du Préfet (Préfecture)

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie

Samedi après-midi

-Inauguration Statue Romas (Allées du centre)


Journée du 5 février

Conf-de-presse-CG-5-fev-2010.jpg7h00 : Lever, petit déjeuner en famille, préparation des enfants.

8h30 : « Tournée du matin » pour amener les trois enfants dans l’ordre à l’école Jean Rostand, chez la nounou puis à l’école Jacques Prévert.

8h45 : Tour en voiture dans la commune. Je passe à Plaisance pour voir les bordures en bois réalisées le long de la route qui mène au Ludoparc, puis je passe devant les travaux du poulailler de poules pondeuses bio du Cauze pour constater l’avancée des travaux.

9h00 : Arrivée à la Mairie. Point rapide avec Stéphane Pommier, le DGS, sur la commission des finances de la veille.

9h15 : Départ avec le DGS pour l’Unité Départementale de Nérac (Service des routes du Conseil Général), où une réunion est organisée au sujet du confortement du talus du Foulon, proche de l’éboulement du rocher.

10h30 : Retour à la Mairie. Je dispose d’une heure pour lire la presse, mais surtout pour signer les parapheurs qui s’empilent inlassablement, tous les jours, puis pour rédiger quelques courriers.

11h30 : Réunion avec le Président de la FNACA au sujet d’une dénomination de rue. Nous nous rendons sur place pour constater la faisabilité de la chose. Changer ou donner un nom à une rue ou un espace public n’est pas chose facile : c’est toujours l’occasion de débats animés, parfois pittoresques. J’ai quelques demandes en « réserve » qui promettent de longues discussions…

12h30 : Déjeuner avec Anne, qui part tôt en soins à domicile.

13h30 : Départ pour le Conseil Général. J’écoute sur France Inter l’émission « 2000 ans d’Histoire » sur Anne d’Autriche, la femme de Louis XIV.

14h30 : Conférence de presse avec le Président Pierre Camani, Jérôme Cahuzac, Gérard Gouzes, Bernard Faucon-Lambert, Christian Dézalos et Guy Saint-Martin au sujet de la réforme territoriale. Pour ma part, j’interviens pour illustrer de façon concrète ce que cette réforme entrainerait en prenant l’exemple des subventions attribuées au canton de Nérac. Après la conférence de presse, nous nous retrouvons brièvement dans le bureau du Président où nous évoquons les élections régionales qui arrivent. Je profite de ma présence au Conseil Général pour amener quelques petits dossiers concernant le canton de Nérac. Je termine par un passage au bureau du Directeur de cabinet du président, Mickaël Moreau.

16h30 : Je gare ma voiture au parking couvert à Agen puis fais quelques courses. J’achète un pantalon « 24 mois » pour ma fille. La taille 24 mois est différente du 2 ans. Je n’ai jamais osé en demander la raison. J’achète ensuite le dernier livre de Jean François-Poncet, « Le Lot-et-Garonne au cœur ».

17h00 : Retour vers Nérac. Au feu rouge de Roquefort, j’ouvre au hasard le livre de JFP et je tombe sur l’anecdote, page 97, qui rappelle l’affiche qu’avait collée un de ses adversaire en 1968 lors des élections législatives. Cette affiche représentait JFP avec dessous le slogan « Regardez le bien, vous ne le verrez plus ». Il ne dit pas qui avait affiché cela, mais je sais qu’il s’agit de Georges Caillau, qui était alors conseiller général de Nérac et qui est devenu député lors de ces élections législatives. Georges Caillau a ensuite été Maire de 1969 à 1977, 1er adjoint de 1983 à 2001 puis conseiller municipal jusqu’à sa mort en 2006. J’ai donc siégé face à lui de 1995 à 2006 et il m’a souvent raconté l’épisode de cette affiche qui avait rencontré un certain succès. Le feu passe au vert. On me klaxonne.

17h30 : Pause familiale avec Anne et les enfants.

18h30 : Présentation à la presse de la borne SNCF à l’office de tourisme. Les Néracais peuvent à nouveau acheter leurs billets de train à Nérac.

19h30 : Assemblée Générale de Bielles d’Albret, une association d’amateurs de voitures de collections. J’en faisais partie à l’époque où j’avais acheté une DS…que j’ai revendue il y a quelques années.

20h30 : Retour à la maison. Dîner en tête à tête…avec moi-même, car tout le monde a dîné avant. Mon fils vient tout de même me tenir compagnie…et picorer dans mon assiette.

21h00 : Lecture du livre de JFP. Sous une forme différente, ce livre est une suite intéressante du dernier chapitre de son précédent ouvrage « 37, Quai d’Orsay ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sattler Monique 07/02/2010 16:53


Bravo Nicolas, pour cette exellente initiative de transparence et très démocratique ouverture de la vie d'un élu et d'un maire.

      A suivre...


JJacques 07/02/2010 10:04



Il me semble que le temps est venu de donner à d'autres que les militaires, l'honneur de figurer dans l'attribution du nom des rues,boulevards et autres avenues.
La guerre d'Algérie Français de métropole contre Français d 'Afrique du Nord
guerre civile s'il en est ,est à mon sens beaucoup trop sensible dans la composante de notre société .Pourquoi toujours ranimer la haine qui mène toujours à confrontation.
Quand Nérac n'accolera t'elle plus le nom de Jean Darlan à l'un de ses boulevards?
Autour de nous beaucoup ont oeuvrer pour le bien de tous sans les armes à la main.