Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 19:50

 

agenda.jpg

Lundi matin

-Ecole Jean Rostand

Lundi après-midi

-Réunion des chefs de services (Mairie)

Mardi matin

-Rendez-vous (Mairie)

-Réunion mensuelle Police/Gendarmerie (Mairie)

-Déjeuner avec le Sous Préfet

Mardi après-midi

-Réunion subdivision équipement (Nérac)

-Conseil des maîtres (Ecole Jean Rostand)

-Conseil d’école (Ecole Jean Rostand)

Mercredi matin

-Rendez-vous (Mairie)

Mercredi après-midi

-Bureau Municipal (Mairie)

-Réunion de groupe (Conseil Général)

-Réunion Schéma Gérontologique (Espace d’Albret)

Jeudi matin

-Travail en Mairie

-Rallye Lecture (Espace d’Albret)

Jeudi après-midi

-Ecole Jean Rostand

-Réunion Secteur Sauvegardé pour les artisans (Lycée agricole)

Vendredi matin

-Rendez-vous Mairie

-Inauguration station de Nazareth

Vendredi après-midi

-Travail en Mairie

-Assemblée générale du football (Club house)

-Diner Ecole Saint Christophe

Samedi matin

-Rendez-vous Mairie

Dimanche matin

-Bourse d’échange de fèves (Calignac)

 

Camani-Lacombe.jpgElections sénatoriales - Lettre de candidature envoyée par Pierre Camani à tous les élus du département avant la désignation des grands électeurs le 17 juin

 

Chère et Cher collègue,

Depuis 3 ans, à la tête du Département, je m’investis avec passion et détermination pour construire avec vous un Lot-et-Garonne plus moderne, plus solidaire et plus durable.

Je vois dans le résultat des dernières élections cantonales, une reconnaissance du travail accompli et un encouragement à poursuivre mes efforts.

Aussi, j’ai décidé de mettre mon expérience, mes compétences et mon autorité au service de nos territoires et de me présenter aux élections sénatoriales du 25 septembre prochain.

Je suis intimement convaincu qu’en étant à la fois Président du Conseil général et parlementaire, je serai doublement efficace pour notre département.

Il est aujourd’hui indispensable de faire entendre la voix du Lot-et-Garonne au Sénat, pour défendre les intérêts de nos communes et de nos intercommunalités.

Élu rural, je sais la nécessité du développement urbain. Mais je crois tout aussi fortement à la vitalité de l’espace rural qu’il nous faut préserver en lui réservant les moyens nécessaires à son avenir.

Les réformes récentes engagées par le gouvernement, réformes des collectivités territoriales et des finances publiques, ont suscité de nombreuses inquiétudes, bousculé nos équilibres et modifié considérablement nos perspectives d’avenir. Il nous faut aujourd’hui rebâtir des relations de confiance entre l’État et les collectivités territoriales.

C’est le sens de mon engagement. C’est une certaine vision du territoire que je sais partagée par beaucoup d’élus et de responsables Lot-et-Garonnais que je souhaite porter au Sénat.

Je crois à la complémentarité entre les différents échelons du territoire, département, intercommunalité et communes, à condition de gagner en cohérence dans les interventions, de respecter les compétences de chacun, de travailler en concertation et en partenariat, au-delà des convictions politiques des uns et des autres.

C’est cette vision que je défendrai au Sénat, avec à mes côtés Nicolas LACOMBE qui a accepté d’être mon suppléant. Nicolas LACOMBE est Maire de Nérac et Conseiller général. Élu municipal depuis 15 ans, maire depuis 3 ans, il connaît parfaitement les problématiques de la vie communale. Âgé de 35 ans, il représente la jeunesse et le renouvellement que ma génération a le devoir de préparer.

Avec Gérard GOUZES et Michelle LAURISSERGUES, sa suppléante, nous partageons cette ambition et cette volonté de porter les légitimes attentes des élus locaux au sein de la Haute Assemblée.

Vous connaissez ma volonté et ma capacité à réunir et à fédérer pour faire avancer les dossiers déterminants pour l’avenir du Lot-et-Garonne : les infrastructures, l’économie, l’agriculture, les solidarités sociales et territoriales...

Ma démarche est constructive et fédératrice. Mais elle est également placée sous le signe de la détermination et des convictions. Je ne serai pas de ces élus qui tiennent un double discours en votant des lois à Paris qu’ils dénoncent ensuite en Lot-et-Garonne.

Dans les semaines qui viennent, je prendrai contact avec vous pour vous présenter mes propositions, vous écouter et répondre à toutes vos interrogations.

Je veux vous assurer de mon engagement au service des territoires, des communes, des femmes et des hommes de notre département.

Je vous prie de croire, Chère et Cher collègue, à l’assurance de mes sentiments dévoués.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires