Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 11:33
Voici l'article paru hier dans Sud-Ouest :

Cette année, dans les écoles publiques néracaises, 241 448 euros ont été dépensés. Et tous les travaux ne sont pas finis. Sans compter des études en cours, notamment pour agrandir le réfectoire de Jean-Rostand.

À Jacques-Prévert (25 572,95 € de travaux), il manque encore le portail - budgétisé - de l'école Jacques-Prévert, histoire de mieux garantir la sécurité des 107 élèves des quatre classes de maternelle. Cette école du centre-ville a connu d'autres changements, pas forcément très coûteux, mais primordiaux pour le bien-être des petits.

D'abord, la cantine. À l'étroit l'an passé, deux services étaient organisés, à 12 heures et 13 h 10. Cette année, les estomacs des petits ne grogneront plus, ils sont tous à la même enseigne. Idem pour la sieste. Il y a une trentaine de places « avec possibilité d'accueillir plus d'enfants », selon la directrice.

Parking

Jean-Moulin (14 144,37 € de travaux), doté dans le courant de l'année scolaire d'un restaurant scolaire tout neuf, a bénéficié également de quelques aménagements, dans la cour, avec la réfection des revêtements de sol souples. Le personnel de l'école dispose désormais d'une salle. Là, ce sont surtout les abords de l'école qui posent quelques soucis. Notamment à cause du ballet des parents autour de 17 heures. Un nouveau parking est envisagé à moyen terme. En attendant, des affiches ont été mises, invitant les parents à ne pas stationner devant le portail. Et de petits travaux devraient être faits dans l'année au titre des aménagements courant.

Du côté des écoles primaires, charpentes et toitures ont eu droit à une rénovation dans l'été, aussi bien à Marie-Curie (cinq classes de CP et CE1) et Jean-Rostand (10 classes de CE2, CM1 et CM2).

Fruits à la récré

Chez les plus petits, ce ne sont pas les travaux (67 029,27 ?) qui assombrissent la rentrée. Mais plutôt la guerre des effectifs. À la rentrée dernière, une classe avait fermé. À l'époque, l'Inspection académique avait fixé à 130 élèves le seuil de réouverture d'une classe. C'est exactement le nombre d'élèves au jour de la rentrée. Sans compter des arrivées possibles, voire prévues pour certaines, au cours de l'année. Et pourtant. Les conclusions des réunions d'hier n'attribuent pas d'ouverture à Marie-Curie.

C'est à Jean-Rostand que le montant des travaux était le plus important : 131 467,56 €, essentiellement affectés aux toitures du bâtiment et du gymnase.

Enfin, la municipalité reconduit l'opération initiée l'an passé : à partir de mardi et, nouveauté, deux fois par semaine, des fruits frais de saison seront distribués aux enfants.

Partager cet article

Repost 0

commentaires