Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 22:39
Voici le discours que j'ai prononcé ce soir devant les Néracais venus nombreux, en présence de Pierre CAMANI, Président du Conseil Général et Jean DIONIS DU SEJOUR, député d'Agen-Nérac :

"Comme la tradition le veut, j’adresse à chacun de vous mes vœux de bonheur et de santé pour 2009. Je fais le souhait que cette nouvelle année réponde autant que possible aux espoirs que vous placez en elle, pour vos familles, pour vos amis, et pour vous-même. Que cette nouvelle année apporte les satisfactions méritées par les efforts de chacun.

 

Au delà de la formule convenue, même si chacun sait bien que le seul fait de changer d’année ne résout pas les problèmes, il y a toujours la petite lueur d’espoir qui fait que l’on a envie d’y croire. Alors croyons-y !

 

Il y a un an, au même endroit, mon prédécesseur, le Docteur Jean-Louis BRUNET faisait ses adieux à la vie politique, après 25 années qu’il a marquées de sa forte présence. Durant cette période, il aura été Maire, Conseiller Général, Président du Conseil Général et Conseiller Régional.

 

Pour ma part, j’ai passé deux de ses quatre mandats de Maire dans son opposition. Au-delà des divergences politiques qui nous séparent et qui sont celles qui séparent les sensibilités différentes auxquelles nous appartenons, nous avons toujours entretenu une relation faite d’une courtoisie sincère : il respectait à travers nous les Néracais que nous représentions et nous respections le résultat du suffrage universel qui l’avait porté là où il était. Face à lui, durant ces treize années, j’ai beaucoup appris.

 

En conclusion de ses vœux l’an dernier, il disait : « Je continuerai d’aimer Nérac comme au premier jour où cette ville m’a adopté et d’y vivre dans sa douceur, sa beauté et parmi vous. »

 

Permettez-moi aujourd’hui de lui souhaiter une retraite paisible et méritée.

 

Le 9 mars 2008, les Néracais ont choisi dès le premier tour leur nouvelle municipalité que j’ai l’honneur de conduire. Changer de municipalité après une aussi longue période, ce n’est pas rien.

 

L’année 2008 a donc été transitoire en ce qui concerne la gestion municipale : nous avons poursuivi certains projets de la précédente équipe, nous en avons réorienté ou géré différemment certains autres et enfin nous avons initié un certain nombre d’actions.

 

Ce soir, devant les Néracais, je tiens à rendre un hommage chaleureux à l’équipe municipale qui s’est mise au travail sans compter ni son temps ni son énergie. Durant cette année particulière, j’ai été exigeant à leur égard, ils l’ont été aussi à mon égard. Mais la solidarité municipale a été sans faille. Si j’ai un vœu à faire pour 2009, c’est que cela continue !

 

Je vais maintenant prendre quelques minutes pour vous présenter, à travers différents domaines importants de l’action municipale, le bilan de l’année 2008 et les projets pour 2009.

 

Economie / Tourisme

 

Nous avons fait le choix de ne pas ouvrir en 2008 le Ludoparc à Bourdilot dans les conditions qui étaient celles du moment. Ce parc de baignade ouvrira ses portes en juin 2009 dans d’excellentes conditions de finition. Dans le prochain bulletin municipal, nous ferons le point pour que chacun sache exactement qui fait quoi dans cette importante opération touristique car les différentes conversations que je peux avoir avec les Néracais me laissent penser qu’une information spécifique est nécessaire.

 

Concernant le tourisme toujours, un de nos engagements portait sur la nécessité d’avoir un camping sur le territoire de la communauté de communes. Actuellement, la CCVA est en négociation avec un organisme gérant les vacances de nombreux comités d’entreprise pour une reprise du camping de La Pinède à Barbaste, ainsi qu’un certain nombre de gîtes. Ces équipements seront remis à niveau pour répondre aux attentes des touristes d’aujourd’hui. Cette opération complétera les  1000 lits en Albret puisqu’elle ne s’adresse pas au même public.

 

Cet été a aussi vu la mise en place du marché Saveurs et Guinguettes le mardi soir sur les bords de la Baïse. Cette animation hebdomadaire qui a été un succès sera améliorée pour être reconduite en 2009.

 

Concernant le stationnement, les arrêts minutes au centre ville ont été testés, avant d’être étendus en ce début d’année.

 

Enfin dans quelques semaines, le nouveau site internet de la ville sera mis en ligne avec une nouveauté pour les commerçants et artisans qui bénéficieront tous d’une page gratuite sur ce site pour valoriser leur activité.

 

L’année 2009 verra enfin, malgré les difficultés actuelles sur ce dossier, le début des travaux de l’extension de la ZI Labarre, route de Lavardac.

 

Parce qu’il aussi faut penser à l’avenir, une autre zone sera mise à l’étude route d’Agen. Pour cette nouvelle zone, l’année 2009 servira à déterminer le type de maîtrise d’œuvre le plus adapté et l’emprise définitive. Il s’agit donc là d’un projet à moyen terme.

 

Jeunesse / Sport

 

Nérac, vous le constatez à l’usage, a de belles installations sportives. La municipalité précédente a beaucoup œuvré dans ce domaine avec notamment le projet Sport 2000.

 

Mais rien n’est jamais fini, et, à notre tour, nous continuerons à améliorer les installations.

 

L’année 2008 a vu la réalisation de la Salle d’Arts Martiaux qui a ouvert ses portes début décembre.

 

Le terrain d’athlétisme situé à proximité du Lycée agricole est lui aussi sorti de terre. Il sera praticable quand une série de corrections lui seront apportées.

 

2009 verra la réalisation de travaux et le lancement de différents projets :

 

La salle d’arts martiaux du centre Samazeuilh sera rénovée, comme nous nous y sommes engagés lorsque nous avons mis en place l’emploi du temps des différents clubs dans ce domaine.

 

Le terrain d’athlétisme sera complété par un bâtiment d’accueil et un local de rangement du matériel.

 

Concernant les stades, nous mettrons en place le drainage du terrain d’entrainement de rugby et un éclairage au terrain de foot.

 

Et puis quelques informations concernant la future piscine couverte : nous avons lancé une étude de faisabilité pour une rénovation et une couverture de l’actuelle piscine municipale, celle que vous connaissez tous.

 

Cette étude est menée par le cabinet ADOC de Toulouse qui est un spécialiste reconnu de ce type de projets. Les premières conclusions qu’il nous a présentées il y a quelques jours sont très positives.

 

L’année 2009 servira donc à la finalisation du projet et à l’obtention des différentes autorisations et financements pour des travaux en 2010-2011.

 

Je tiendrai les Néracais informés au fur et à mesure de l’avancée de ce dossier important.

 

Concernant les écoles, une programmation de travaux a été mise en place. Quant aux enfants, ils bénéficient depuis la rentrée de janvier, d’un Accueil de Loisirs Périscolaire qui a ouvert ses portes dans les deux écoles primaires et qui remplace l’ancienne garderie. L’encadrement des enfants est plus important et de meilleure qualité. Ce service est payant. C’est pourquoi il est mis en place de façon expérimentale pour être évalué avec les usagers en fin d’année scolaire.

 

Toujours dans les écoles, afin d’éduquer les enfants à une nutrition de qualité, une distribution de fruits a lieu une fois par semaine à la récréation.

 

Concernant la restauration, 2009 verra la fin du contrat qui lie la commune à la société qui assure les repas des écoles. Il conviendra donc de réfléchir au mode de restauration que nous voulons pour nos enfants et d’étudier toutes les hypothèses, dont le retour en régie municipale, sous une forme ou une autre de la restauration.

 

2009 sera une année difficile pour le service public d’éducation, avec plusieurs fermetures de classes maternelles et primaires prévues, à Nérac, mais aussi dans tout l’Albret. La mobilisation de tous sera nécessaire pour limiter les dégâts.

 

Monsieur le Député, vous savez, sur certains sujets, avoir une liberté de ton et de parole à l’égard de la majorité nationale que vous soutenez. J’espère vous trouver à nos côtés lorsque nous irons défendre nos écoles à l’Inspection Académique.

  

Mais je finirai sur ce thème avec une note plus positive, en vous rappelant qu’au mois de novembre, le Conseil Municipal Jeunes a été mis en place à Nérac. Des jeunes de tous les établissements secondaires y siègent pour nous faire part de leurs idées et de leurs projets, charge pour nous de les accompagner dans leur réalisation.

 

Solidarité

 

Dans le domaine social, une des premières action de la municipalité a été de procéder à une restructuration de l’aile caritative au centre Samazeuilh pour permettre à toutes les associations qui œuvrent dans ce domaine de mieux travailler.

 

En même temps, le centre Hausmann a vu se mettre en place une nouvelle attribution des espaces. En 2009, des travaux d’accessibilité y seront réalisés avec la mise en place d’un ascenseur.

 

L’idée générale est de consacrer le centre Hausmann à tous les organismes qui touchent à l’emploi, à l’économie et à l’insertion et de réserver le centre Samazeuilh aux associations avec pour objectif final d’en faire la Maison des associations de Nérac.

 

Toujours dans le domaine social, et face à une conjoncture qui se dégrade, nous avons souhaité que l’association SOS surendettement tienne une permanence en Mairie toutes les semaines. Ce n’était pas inutile puisque cette permanence ne désemplit malheureusement pas.

 

2009 verra aussi la mise en place de jardins familiaux aux jardins du Roy sur les parcelles appartenant à la Mairie. Des parcelles de 200 m2 seront louées aux familles qui en feront la demande pour cultiver leur potager.

 

Enfin, concernant les seniors, nous allons éditer un livret récapitulant tous les services les concernant qui existent sur la ville touchant à la santé, aux loisirs, et aux aides spécifiques diverses. Ce livret sera adressé nominativement à chaque Néracais de plus de 65 ans qui sont de plus en plus nombreux comme nous l’a confirmé le dernier recensement.

 

Au mois de décembre, sous l’autorité de Madame la Sous-Préfète, un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance a été mis en place pour les communes de Nérac, Lavardac, Barbaste et Vianne. C’est moi, en tant que Maire de Nérac qui préside ce conseil. Nous ferons en 2009 un certain nombre de propositions d’actions dans ce domaine.

 

Tous les mois, je rencontre la gendarmerie pour faire le point sur le mois écoulé en matière de sécurité. Nous avons décidé de mettre en place courant 2009 une convention entre la Police municipale et la Gendarmerie afin de mutualiser certaines actions.

 

Dans le même esprit, un poste de police municipale sera crée au centre ville et il s’accompagnera d’une redéfinition des missions de la police pour la recentrer sur son cœur de métier.

 

Patrimoine / Urbanisme / Développement durable

 

Dans le dernier bulletin municipal, nous avons fait un dossier spécial sur le patrimoine car c’est un sujet important à Nérac.

 

La Passerelle de la Garenne sera achevée fin février et les dernières plantations sont en cours au jardin Renaissance proche des bains du Roy.

 

A cela s’ajoutent d’autres projets déjà lancés, comme la réalisation d’un nouvel accueil pour le Château, Château pour lequel j’ai fixé une échéance à 10 ans pour faire bénéficier Nérac d’un outil patrimonial et touristique abouti.

Dans le même esprit, l’étude que va lancer en 2009 la DIREN concernant la sauvegarde de la Garenne viendra compléter cette politique patrimoniale aux multiples facettes.

 

Le 23 décembre, le centre ville de Nérac est devenu le 100ème secteur sauvegardé de France. C’est une reconnaissance nationale de la qualité du patrimoine de notre ville, mais reconnaissance qui imposera un certain nombre de devoirs dans les années futures.

 

Parallèlement à la mise en place du secteur sauvegardé, la ville de Nérac va lancer en 2009 une étude englobant l’ensemble de la commune.

Cette étude devra articuler trois exigences :

-les exigences patrimoniales du secteur sauvegardé pour le périmètre concerné

-les exigences du développement durable, notamment la prise en compte des circulations douces (piétonnières et cyclistes) et des économies d’énergie dans les équipements publics avec pour objectif la mise en place d’un Agenda 21 sur Nérac.

-les exigences d’une réelle concertation avec la population et les acteurs économiques locaux afin que chacun participe à l’élaboration de ce que sera Nérac dans quelques années.

Cette étude, qui sera menée en partenariat avec les Néracais, servira de schéma directeur pour la programmation des travaux urbains dans les années futures.

 

En matière de développement durable encore, 2009 verra la mise en place du tri sélectif des déchets au porte à porte pour l’habitat aggloméré de plus de 200 habitants. C’était là un de nos engagement important. Je remercie la CCVA qui porte ce projet et son Président, Bernard FAUCON-LAMBERT pour son implication dans ce dossier pas simple.

 

Voila les principaux points que je souhaitais aborder devant vous ce soir concernant notre ville. J’ai essayé d’aller à l’essentiel sans pour autant être exhaustif, car ce serait trop long.

 

Les projets dont j’ai parlé verront le jour sans augmentation des taux d’imposition communaux pour la deuxième année consécutive, cela malgré le contexte de crise dans lequel nous vivons et le désengagement de l’Etat. Cela veut dire que la gestion municipale devra être extrêmement rigoureuse et que chaque euro dépensé devra être un euro justifié.

 

Notre slogan de campagne était « Assurer l’avenir de Nérac, améliorer le quotidien des Néracais ». C’est ce que nous nous appliquons à traduire dans les faits : à la fois réfléchir à l’avenir de notre ville et de son territoire, mais aussi penser au quotidien de chacun.

 

Je suis bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire sur les sujets qui vous intéressent. Depuis le mois de mars, je reçois les Néracais et les habitants du canton tous les matins, du mardi au samedi. En 10 mois de mandat, j’ai rencontré plus de 300 personnes dans mon bureau pour une variété de sujets inimaginable. Mais ces rencontres sont toutes riches et c’est avec plaisir que je les vis. Vous savez où me trouver que vous soyez Néracais ou habitant du canton.

 

Avant de laisser la parole au Président Pierre Camani, je souhaite évoquer l’autre mandat qui m’a été confié au mois de mars, celui de conseiller général. Au mois de février, vous recevrez un journal dans votre boîte aux lettres faisant le bilan de l’année écoulée au Conseil Général.

 

Il y a ce soir dans la salle plusieurs maires et plusieurs élus des huit communes du canton de Nérac que je salue.

 

Le mandat de conseiller général est très différent de celui de maire car l’action du conseiller général se situe à deux niveaux : sur le terrain, dans les différentes communes du canton, et dans la majorité à laquelle appartient le conseiller général.

 

Sur le terrain, le canton de Nérac n’est pas le plus simple du département du fait de son partage administratif : Nérac est la seule commune à appartenir à la Communauté de Communes du Val d’Albret, les sept autres communes appartenant à la Communauté de Communes des Coteaux de l’Albret.

 

A court terme les enjeux pour les deux communautés de communes ne sont pas perçus, sur un certain nombre de points, comme étant les mêmes alors qu’à mon sens ils sont les mêmes.

 

Il y a donc des sujets conflictuels en Albret dont je ne nie pas la réalité mais que j’aborde sereinement. Ces sujets, ce sont les ordures ménagères dont j’ai parlé tout à l’heure, le Syndicat Mixte du Pays d’Albret et l’Office Touristique de Pôle. 2009 sera l’année de la sortie de crise sur ces sujets.

 

Les divergences de vues que nous pouvons avoir entre élus sur ces sujets n’empêchent pas le travail et je remercie les maires du canton de jouer le jeu de la démocratie.

 

 Dans cet esprit de travail, J’ai présenté aux maires du canton, en octobre, le responsable de la cellule d’aide aux maires du conseil général, afin que celui-ci puisse les accompagner dans leurs projets. Je sais qu’ils l’utilisent à bon escient. Je suis en contact régulier avec lui pour le suivi des dossiers des communes concernées.

 

Le conseil général est un partenaire essentiel des communes dans leurs projets, mais aussi dans les projets des associations et des professionnels. Depuis le mois de mars, le Conseil Général a attribué plus de 300 000 € de subventions au canton de Nérac, sans compter les gros investissements de la ville Nérac comme la passerelle.

 

Cela, c’est le travail de terrain : relayer les demandes des mairies, des associations, des professionnels, leur débroussailler le terrain pour faciliter leurs projets.

 

Et puis il y a le travail dans la nouvelle majorité départementale, travail auquel je participe avec beaucoup de plaisir sous la houlette du Président Camani.

 

Ce n’est pas parce qu’il est là que je le dis, mais j’apprécie à sa juste valeur sa proximité et son écoute de chaque élu qui donnent de la cohérence à notre action. Je le remercie particulièrement d’être à Nérac ce soir malgré un emploi du temps chargé.

 

Depuis le mois de mars, des engagements importants ont été concrétisés malgré un contexte financier difficile et qui ne va pas s’améliorer en 2009.

 

Pour aborder ces sujets, je vais lui laisser immédiatement la place à ce pupitre.

 

Permettez-moi pour finir de vous renouveler tous mes vœux de bonheur et de santé pour 2009.

 

Je vous remercie. "

Partager cet article

Repost 0

commentaires