Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 20:26
Voici mon propos introductif qui fait le point sur deux dossiers importants :

"Mes chers Collègues,

Avant d’aborder l’ordre du jour, je souhaite faire le point sur deux dossiers importants : le premier concerne la collecte des ordures ménagères, le second l’hivernage du Ludoparc.

 

Les ordures ménagères

Vous avez sur votre table une copie du courrier envoyé vendredi dernier par Monsieur le Préfet à Monsieur le Président de la Communauté de Communes. La position du Préfet valide la recommandation de la CDCI qui est aussi celle que nous défendons depuis notre arrivée aux affaires en mars.

En effet, il est précisé qu’au 31 mars 2009, si pour une raison quelconque la fusion entre le SMCTOM de Réaup et le SMICTOM d’Aiguillon n’était pas réalisée, la CCVA aurait le droit de quitter le SMCTOM de Réaup pour adhérer à Aiguillon. Dès lors, la collecte sélective au porte à porte qui constituait une de nos propositions de campagne importante deviendra une réalité courant 2009.

La CDCI qui s’est réunie le mois dernier a prévu la mise en place d’une « commission du dialogue » qui se tient une fois par mois à la Préfecture. Le président de la CCVA, conscient que sa personne cristallise l’agacement de certains, c’est moi-même, accompagné de Jean-Louis MOLINIE, Vice Président de la CCVA chargé du dossier des ordures ménagères qui représentons la CCVA.

La première réunion de la commission du dialogue s’est tenue lundi. Pour notre part, nous plaidons pour une adhésion de l’ensemble du SMCTOM de Réaup au SMICTOM d’Aiguillon. Il apparaît qu’il y a du côté de Réaup de vraies réticences dont je vous avoue ne pas comprendre complètement la pertinence.

Une réunion entre les représentants des deux syndicats est prévue début novembre pour arriver avec des propositions concrètes à la prochaine réunion de la commission du dialogue prévue mi novembre.

Sur ce dossier, nous avançons donc de façon très positive pour la CCVA et donc pour Nérac.

 

L’hivernage du Ludoparc

Vous avez tous en mémoire notre décision de ne pas ouvrir le Ludoparc cette année dans les conditions qui étaient celles de cet été.

Nous avons donc voté en août un avenant avec Vert-Marine qui prévoit que cette société prendra en gestion le Ludoparc au mois de mai 2009 dans le cadre de la DSP initialement négociée.

Dès lors l’hivernage de l’équipement incombait à la collectivité, à savoir la CCVA puisque le transfert vers celle-ci est achevé.

La CACG a fait chiffrer, à ma demande, le coût de cet hivernage. On arrivait à un montant de plus de 70 000 €. Cette somme nous est apparue inacceptable, notamment du fait que nous ne comprenions pas l’intérêt d’avoir une eau bleue durant tout l’hiver, situation qu’on ne retrouve dans aucune autre piscine.

Nous avons donc demandé à la société Myrtha Pool, qui a installé les équipements du Ludoparc, de nous chiffrer à son tour cet hivernage. Le coût proposé par cette société est de ….3900 € c'est-à-dire près de 20 fois moins cher que ce qui nous était proposé auparavant !

Avec cette somme nous remettrons à Vert Marine au mois de Mai 2009 le Ludoparc avec une eau bleue, prête à la baignade !

Pour ma part de ce dossier, je tire une impression et une conclusion.

L’impression, c’est que dans cette affaire, j’ai le sentiment qu’on a voulu nous faire « payer », dans tous les sens du terme, notre décision de ne pas ouvrir le Ludoparc. Les éléments objectifs que j’ai le confirment. Sans être rancunier, je saurai m’en souvenir.

La conclusion positive, c’est qu’en n’ouvrant pas le Ludoparc cette année mais en maintenant la DSP dans sa version initiale et en assurant l’hivernage dans les conditions décrites, nous avons fait économiser aux contribuables locaux 120 000 € soit l’équivalent du produit de 4 % de fiscalité à Nérac."

Partager cet article

Repost 0

commentaires