Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 17:51

Voici mon propos introductif au débat d'orientations budgétaires lors du conseil municipal de jeudi dernier :

Mes Chers collègues,

La séance du débat d’orientations budgétaires est importante car elle fixe la ligne qui sera suivie durant l’année.

Notre stratégie financière n’est pas nouvelle. Elle ne date pas de cette année. Elle a été fixée dès le renouvellement électoral de 2014 et elle repose sur 3 piliers forts : la stabilité des taux de la fiscalité communale ; la maîtrise stricte des dépenses de fonctionnement ; la baisse de la dette sur la durée du mandat.

 

La stabilité des taux communaux d’imposition pour commencer : nous ne les avons pas touchés depuis notre première élection en 2008. Mon prédécesseur ne les avait pas augmentés en 2007. Le budget 2017 sera donc le 11ème à connaître une stabilité fiscale pour la part communale. C’est inédit à Nérac.

 

La maîtrise des dépenses de fonctionnement ensuite : elles sont en baisse de 6% entre le BP 2016 et le BP 2017. Les chapitres 60, 61 et 62, qui pour le dire simplement sont les chapitres de consommation courante de la collectivité, diminuent de 2%, conformément à ma demande aux services. Ces 2% viennent s’ajouter aux 2% d’efforts demandés l’an dernier. Le montant des dépenses de personnel après deux baisses consécutives en 2015 et 2016 continueront sur la même trajectoire. Là aussi c’est inédit.

Le chapitre 74, celui des dotations continue malheureusement sa chute. Nous perdrons encore cette année au moins 110 000 €. Cela aussi, c’est malheureusement inédit. Malgré tout, nous parvenons à conserver un virement à la section d’investissement satisfaisant.

 

Le désendettement sur la durée du mandat : notre stock de dette était de 7,5 millions d’euros au 1er janvier 2014. Il sera de 6,2 millions d’euros au 1er janvier 2020. Nous aurons donc désendetté la commune de 1,3 millions d’euros en 6 ans. Nous restons sur la trajectoire fixée en 2014 lors de la campagne électorale lorsque nous proposions de limiter l’emprunt à 2,5 millions d’euros durant ce mandat. Notre niveau de dette par habitant est déjà inférieur à celui des communes de la même strate. Il le sera plus encore en 2020 et notre capacité de désendettement sera de moins de 6 ans à ce moment-là.

 

Concernant les budgets annexes, notre politique reste la même. Depuis 2010 nous avons redressé les budgets de l’eau et de l’assainissement qui, sans faire de miracles, ont aujourd’hui une structure saine.

 

Concernant le budget annexe du Bourdilot, la renégociation des emprunts, le lissage de la dette et le versement exceptionnel de 300 000 € en 2016 permettent d’endiguer son déficit et son poids sur notre trésorerie.

 

Cette gestion, qui est conforme à ce que nous avions annoncé, nous permet la mise en œuvre de notre projet de mandat. La lecture des pages 12 à 39 du document d’orientations budgétaires en atteste.

Vous avez aussi pu lire des pages 32 à 39 le point que nous réalisons régulièrement sur l’avancée de la mise en œuvre des 57 actions qui constituent notre contrat avec les Néracais. Je profite de ce point pour remercier mes collègues pour le travail qu’ils réalisent. Merci aussi aux services pour la qualité de leur travail et pour leur parfaite faculté d’adaptation au contexte que vous connaissez.

 

L’année 2017 sera marquée encore par des travaux importants. Voici les plus importants :

-le centre Hausmann avec la réalisation de la salle Paul Charles. C’est l’action 5 de notre projet de mandat.

-la fin des travaux du quartier Coubertin. C’est l’action 34 de notre projet.

-le début des travaux de rénovation de la rue Gambetta. C’est l’action 35.

-la phase 2 de restauration du Château et le déplacement des réserves. C’est l’action 51.

-la finalisation du PLU et de tous les documents d’urbanisme. C’est l’action 49.

-des aménagements de sécurité en voirie. C’est encore l’action 35.

 

A ces importants travaux ou projets viendront s’ajouter les 150 000 € de travaux annuels en régie et tout l’entretien courant de notre patrimoine municipal, mais aussi toute notre politique d’animation du territoire, avec une saison culturelle dont nous maintenons l’exigence face au succès qu’elle rencontre, une 6ème édition du festival Garenne Partie, une seconde édition du samedi So Gascogne, une 10ème édition déjà des marchés saveurs et guinguettes.

 

Si notre action municipale se veut active dans tous les domaines, il y a un sujet qui doit devenir notre préoccupation : il s’agit de la question du dynamisme du centre-ville. Depuis quelques temps, la presse spécialisée dans les collectivités, les associations d’élus, l’Etat, prennent cette question au sérieux.

 

Un rapport de l’Inspection Générale des Finances datant de juillet 2016, intitulé « La revitalisation commerciale des centre-ville » pose un diagnostic impitoyable sur les causes des difficultés rencontrées aujourd’hui par le centre des villes petites et moyennes en France.

 

A Nérac, même si les choses sont difficiles comme partout, la situation est loin d’être catastrophique par rapport à beaucoup de villes comparables. Mais c’est justement parce-qu’elle n’est pas encore catastrophique qu’il est temps de faire quelque chose.

 

Nous nous sommes appuyés sur le rapport que j’ai cité, mais aussi sur des expériences menées ailleurs avec succès pour proposer 19 actions concrètes et chiffrées qui touchent à tous les domaines concernés : Le logement en centre-ville ; le stationnement ; l’animation ; l’environnement et l’urbanisme ; le soutien au commerce néracais.

 

Ces 19 propositions d’actions constituent une base de travail qui a vocation à évoluer et à être complétée.

Je proposerai aux élus de l’opposition de les rencontrer pour les leur présenter en détail.

Une réunion à destination de tous les commerçants et acteurs économiques sera organisée le 5 avril.

Il est ensuite prévu de mettre en place un comité de pilotage ouvert pour commencer à décliner la mise en œuvre de ces propositions.

 

Voilà l’enjeu autour duquel je souhaite mobiliser les élus, les services municipaux et les acteurs économiques de notre commune durant les 3 ans de mandat qui restent.

 

En conclusion, vous aurez compris que notre mobilisation pour notre commune et notre territoire est totale. Elle se traduit dans les orientations budgétaires que je vous ai présentées. Ces orientations sont fidèles à nos engagements de 2014.

 

Merci pour votre attention.

 

 

Agenda du 20 au 26 mars 2017

 

Lundi matin

Ecole Jean Rostand

 

Lundi après-midi

Ecole Jean Rostand

Réunion des chefs de services (Mairie)

Election du président du SMICTOM (Aiguillon)

Réunion professionnels de santé (Espace d’Albret)

 

Mardi matin

Commission éducation (Hôtel du Département)

 

Mardi après-midi

Rendez-vous (Mairie)

 

Mercredi matin

Ecole Jean Rostand

 

Mercredi après-midi

Bal du printemps pour les seniors (Espace d’Albret)

Point presse printemps choral en Albret (Mairie)

Réunion arbitrages budgétaires (Mairie)

Conseil communautaire Albret Communauté (Maison Aunac)

 

Jeudi matin

Rendez-vous (Mairie)

Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (Mairie)

Promotion du dispositif « Du 47 dans nos assiettes » (Collège de Lavardac)

 

Jeudi après-midi

Réunion travaux Château Henri IV (Mairie)

Rendez-vous (Mairie)

 

Vendredi matin

Réunion des vice-présidents (Hôtel du Département)

 

Vendredi après-midi

Commission infrastructures (Hôtel du département)

Rendez-vous (Mairie)

 

Samedi matin

Rendez-vous (Mairie)

Remise des cartes électorales aux jeunes électeurs (Mairie)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nathalie caubet 10/04/2017 11:53

Bonjour Mr le maire,

J'ai lu votre article sur les orientations budgétaires. J'ai du mal à cerner votre vision pour la ville. Je precise ma pensée. Quel est l' objectif final de vos actions ? Si je ne suis pas claire, vous me le dites. Bien cordialement